mercredi 18 juin 2014

Marché de la Poésie - Paris - juin 2014

Et voilà nos quelques images du Marché de la Poésie. Et c'est sans parler de toutes ces belles rencontres qui n'y figurent pas, des projets à naître et naissant et tout ce qui se dit derrière un regard...




















vendredi 6 juin 2014

Rencontre/lecture avec Fabrice Caravaca

Une très belle soirée hier en présence de l'auteur/éditeur Fabrice Caravaca à la Librairie Sandales D'empédocle à Besançon. Il nous a présenté son dernier livre, paru chez Æncrages & Co, La falaise. Quand le Je tend vers l'Autre, un chemin poétique qui se veut chemin à travers le corps, de l'autre, de la terre, pour appréhender ce que l'on est soi-même. Pas de politique, juste une très forte volonté d'un "être ensemble". Une longue marche le long de la falaise, en marge du temps, cet espace qui est à la fois vertige du vide et pont vers celui qui nous fait signe. Fabrice Caravaca, que ce soit à travers ses écrits poétiques ou son travail d'éditeur et de "passeur" de mots, nous a fait éprouver un réel élan d'ouverture et de générosité. Comment, toujours, aller vers l'Autre et continuer de faire passer quelque chose.

jeudi 5 juin 2014


La lettre d'information de juin des éditions Æncrages & Co est disponible en suivant ce lien.

Vous pourrez tout savoir sur nos nouveautés et sur les animations de ce mois d'été, un mois riche et où nous serons au plus près de notre public.

Vous pouvez vous abonner à notre newsletter en cliquant sur le lien à droite.

mercredi 4 juin 2014

Anne Slacik commente ses peintures

On parle des images muettes sur Remue.net


Pour retrouver l'article complet rédigé par Jacques Josse, cliquez ici.

lundi 2 juin 2014

Prix du poème en prose Louis Guillaume pour "Lignées", de Françoise Ascal

Nous sommes très fiers d'annoncer que ce soir, Françoise Ascal recevra le "Prix du Poème en Prose Louis Guillaume", à 18h45, à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris (4e), pour son magnifique poème Lignées, illustré par Gérard Titus-Carmel, et dont voici un petit extrait - choix amplement guidé par une émotion profondément personnelle :

"La nuit en plein jour tu connais. Pas besoin de fermer les yeux ou les volets. Suffit de te rendre à l'intérieur de ton crâne.
Nuit de naissance, pourrait-on dire. Signe distinctif comme grain de beauté sous un sein. Nuit venue de ton plasma, lovée dans ton cordon ombilical, jamais expulsée. Ta mère a dû manquer l'instant de la délivrance.
Tu lances des signaux en direction du soleil, clignes des yeux, simules l'éblouissement.
Une vie entière à poursuivre la lumière, est-ce bien raisonnable ?"

 
Plus d'informations sur le livre ici.

Bibliothèque Historique de la ville de Paris
24 Rue Pavée, 75004 Paris
01 44 59 29 40